Chauffage au sol électrique

Chauffage au sol électrique

Chauffage au sol électrique : L’alternative à la rénovation

L’une des propriétés les plus convaincantes du chauffage au sol électrique est sa très faible hauteur d’installation et son installation simple – même pour les profanes. C’est pourquoi les systèmes de chauffage par le sol électriques sont particulièrement adaptés à la rénovation lors d’une rénovation.

Les tapis chauffants se caractérisent par une très faible hauteur d’installation.

Mais attention : la pertinence d’investir dans un chauffage au sol électrique dépend de plusieurs facteurs. En plus d’une faible hauteur d’installation de parfois seulement 3 mm et d’une installation simple et rapide, le chauffage au sol électrique a également un temps de réponse rapide. Il prend en charge les besoins individuels en chaleur en très peu de temps.

Tapis chauffant © mykeyruna, stock.adobe.com
Les tapis chauffants se caractérisent par une très faible hauteur d’installation © mykeyruna, stock.adobe.com

Cependant, le chauffage au sol électrique ne convient généralement pas comme seul système de chauffage principal ! En raison du chauffage permanent des grandes pièces, les coûts d’électricité augmentent rapidement. Surtout avec les prix de l’électricité qui ne cessent d’augmenter.

Pointe: Laissez un expert vous conseiller à l’avance. Les coûts peuvent varier considérablement en fonction du domaine d’application. Cela dépend non seulement de la zone en question, mais aussi de l’endroit où le chauffage doit être installé. De nombreux facteurs entrent en jeu ici, dont la soi-disant résistance thermique des revêtements de sol. Il convient donc de clarifier à l’avance le besoin de chaleur dans la pièce respective et la consommation à prévoir en conséquence.
Pointe: Trouvez des experts en chauffage dans votre région grâce à notre recherche d’entreprises spécialisées. Demandez des offres gratuites et sans engagement à des entreprises spécialisées.

tapis chauffants et feuilles chauffantes

Il existe actuellement deux types de planchers chauffants électriques : les tapis chauffants et les feuilles chauffantes. La feuille chauffante est une couche de graphite sur une feuille de polyester. Le courant est conduit via deux bandes de cuivre. Cela fait de la feuille chauffante une surface relativement plane et convient particulièrement au parquet et au stratifié. Le tapis chauffant est un câble chauffant sur un tissu porteur. Il est fixé avec de la colle. Le tapis chauffant est particulièrement adapté aux sols carrelés ou en pierre.

LIRE  Coûts de chauffage par pile à combustible
Types de chauffage au sol électrique : nappe chauffante et feuille chauffante
Types de chauffage au sol électrique : nappe chauffante et feuille chauffante

Mais quel que soit le type de plancher chauffant électrique : contrairement à il y a quelques années, le plancher chauffant électrique convient désormais à presque tous les revêtements de sol. Alors qu’il était autrefois plus courant d’utiliser des sols carrelés ou en pierre, il est aujourd’hui possible, grâce à l’évolution technique, de poser un chauffage au sol électrique sous des sols en bois tels que du stratifié ou du parquet. Même les sols en linoléum, en vinyle ou en liège conviennent aujourd’hui. Cependant, les instructions du fabricant doivent toujours être respectées ! Vous devez vous référer au fait que les matériaux sont résistants à la chaleur et suffisamment perméables à la chaleur.

Une bonne planification est l’alpha et l’oméga

Si vous souhaitez installer un chauffage au sol électrique, vous devez d’abord déterminer la puissance calorifique maximale que le chauffage au sol électrique doit fournir. Cela devrait être fait par un professionnel. Cela dépend de l’état du sous-plancher et du revêtement de sol. A titre indicatif, on peut supposer qu’une puissance maximale de 100 watts par mètre carré doit être prévue pour un sous-plancher en bois, en chape ou en carrelage. Tout comme avec un revêtement de sol en stratifié et parquet, vinyle, moquette ou carrelage. Si un sous-plancher en chape ou en carrelage est associé à un revêtement de sol en carrelage, un chauffage au sol électrique d’une puissance de 150 watts par mètre carré est nécessaire.

Le carrelage est posé sur un plancher chauffant électrique © bilanol, fotolia.com
Le carrelage est posé sur un plancher chauffant électrique © bilanol, fotolia.com

Il est conseillé de mesurer la pièce à équiper avec un mètre ruban et de faire un croquis à l’échelle. Pour ce faire, les surfaces des objets fixes tels que les baignoires, les éviers, les cheminées, les meubles installés à demeure ou les gros meubles sont aspirées et soustraites de la surface totale. C’est ainsi que vous déterminez le nombre de tapis chauffants ou de feuilles nécessaires, en tenant compte de la longueur et de la largeur.

LIRE  Comment procéder pour investir dans une entreprise ?

Les thermostats doivent être éloignés d’au moins 50 cm des fenêtres et des portes et ne doivent être prévus que sur des murs intérieurs. Un maximum de trois tapis chauffants peuvent être connectés à un thermostat. La sonde de sol doit passer entre deux câbles chauffants et dépasser d’au moins 50 cm dans la pièce. Lors de la planification du câble d’alimentation, vous devez utiliser les connexions d’alimentation existantes. Ils doivent être notés sur le croquis. De cette manière, la position du thermostat, du capteur de sol et du câble réseau peut être optimisée et la longueur des connexions peut être déterminée.

Important: Lors de l’achat d’un chauffage au sol électrique, vous devez absolument faire attention à une inspection visuelle approfondie des tapis chauffants. Toutes les connexions et les conducteurs chauffants doivent être traités proprement. Il doit également avoir un label VDE et CE comme caractéristique de qualité. Le critère décisif pour la sécurité technique est la certification par les sceaux GS et TÜV. Pour pouvoir brancher un chauffage au sol électrique, une protection contre la surchauffe doit être disponible !

Pose du plancher chauffant électrique

Pour le passage du capteur de sol et du câble d’alimentation, une rainure est fraisée dans le sous-plancher à l’aide d’une fraiseuse ou d’une meuleuse à tronçonner avec le disque à tronçonner approprié. Le sol est ensuite soigneusement nettoyé.

Lors de la pose du plancher chauffant électrique, commencez le plus près possible du thermostat. Retirez le film protecteur des tapis chauffants et déroulez-les sur le sol conformément au croquis. Les changements de direction sont effectués en faisant une incision dans le matériau de support et le tapis chauffant est replié en conséquence au point de coupe. Ensuite, le câble secteur et le capteur de sol sont montés dans les fraisages. Enfin, appuyez fermement sur les tapis chauffants et ramenez la thermistance PTC du chauffage au sol électrique vers le point de raccordement.

LIRE  Un adolescent pirate prétend avoir obtenu le contrôle à distance de plus de 20 véhicules Tesla

Le matériau de support des tapis chauffants peut être coupé avec des ciseaux ou un cutter de manière à modifier la direction des tapis. Il faut cependant veiller à ne couper aucun conducteur.

Chauffage au sol électrique © view7, fotolia.com
Une fois le tapis chauffant appliqué, une chape fluide est coulée dessus © view7, fotolia.com

Mélangez le béton fin ou la chape liquide selon les instructions et versez uniformément le chauffage au sol électrique. Attention : n’appliquer qu’une très fine couche sur le carrelage en tant que revêtement de sol. Pour les revêtements de sol en bois, en stratifié, en moquette ou en vinyle, le composé de remplissage doit avoir une épaisseur d’au moins 5 mm. Le sol a généralement besoin de 8 à 10 jours pour durcir. Ce n’est qu’alors que le thermostat peut être connecté et le chauffage par le sol mis en service à des fins de test.

Le revêtement de sol souhaité peut alors être posé.

POINTE

Utilisez notre service de devis gratuit : comparez les prix des chauffagistes et économisez jusqu’à 30 %

Frais

Prix ​​et coûts © ​​eyetronic, fotolia.com
Prix ​​et coûts du chauffage au sol électrique © eyetronic, fotolia.com

Les produits complets, y compris l’alimentation et l’unité de contrôle, coûtent environ 50 euros plus 10 à 30 euros par mètre carré de surface de tapis chauffant. Si les largeurs de tapis de 1, 1,5 ou 2 m dans différentes longueurs de mètre courant sont choisies comme dimensions standard, des prix au mètre carré inférieurs à dix euros sont possibles.

Chauffage au sol électrique : peu coûteux à l'achat, coûteux à exploiter
Chauffage au sol électrique : peu coûteux à l’achat, coûteux à exploiter

Comme déjà mentionné, le faible prix d’achat est compensé par les valeurs de consommation pendant le fonctionnement. Une température agréable au sol est créée à environ 800 watts pour une surface de pièce de dix mètres carrés.

Installation modulaire de chauffage au sol © Michel Angelo, stock.adobe.com
Chauffage au sol – aperçu

Informations sur le chauffage au sol L’idée de chauffer des pièces avec un chauffage au sol ne vient pas de notre époque moderne. Déjà le… continuer la lecture