Les questions que vous vous posez sur le lifting des bras

Les questions que vous vous posez sur le lifting des bras

Le lifting des bras est nécessaire quand une personne ressent un complexe qui lui gâche sa vie dès que les beaux jours arrivent et qu’elle doit se mettre en tee-shirt ou même en maillot de bain. En effet la peau des bras va pendre car elle est distendue. Il faut quand même se rassurer car le problème peut être résolu grâce à un lifting des bras.

Le lifting des bras appelé est défini comme étant une intervention de chirurgie esthétique destinée au retrait de l’excès de peau et de graisse au niveau des bras. Cette intervention va donc traiter l’aspect inesthétique des bras qui sont flasques et vergeturés, en association avec un excès de graisse. Certaines personnes recourent aux activités sportives pour remédier à ce relâchement cutané mais si ce dernier est important, il y a lieu de faire une intervention chirurgicale à savoir la brachioplastie.

Dans cet article, nous allons vous fournir les principales questions que les patients se posent sur le lifting des bras.

Pourquoi recourir au lifting des bras ?

Un lifting des bras est généralement sollicité pour différentes raisons dont voici les principales :

  • Une perte de poids importante : Suite à une opération de l’obésité, la peau de l’intérieur du bras ne se retend pas assez. Cela donne donc une impression de peau qui tombe qui peut être retirée par un lifting des bras. Sinon cette situation génère de nombreux complexes.
  • L’âge : Après la ménopause, il s’en suit des modifications hormonales rendant la peau inélastique et notamment celle de l’intérieur des bras car elle est très fine. Elle va donc se relâcher et prendre un aspect fripé que seul le lifting des bras peut corriger.
LIRE  Quelle technique pour une bonne isolation intérieure des murs ?

Le lifting des bras est-il douloureux ?

Un lifting des bras n’est pas très douloureux. Les douleurs qui font suite à cette intervention ressemblent beaucoup à des courbatures qui durent de quelques jours à quelques semaines. Ces douleurs seront vite calmées par la prise d’antalgiques simples. La cicatrice est située à l’intérieur du bras. Des bleus et des ecchymoses vont apparaitre ce qui peut entrainer une certaine gêne après l’opération.

L’arrêt de tout genre d’activité est nécessaire pendant une période comprise entre 10 jours et 3 semaines. Les charges lourdes sont à éviter pendant 1 mois au minimum. Un gilet de compression permettra de limiter l’inconfort en rapport avec les bleus et à l’œdème tout en maintenant la cicatrice.

La cicatrice d’un lifting des bras est-elle visible ?

Les cicatrices se situent à l’intérieur des bras. Elles ne se ressemblent pas et sont fonction des causes ayant entrainé l’intervention. La longueur et l’emplacement des cicatrices sont dépendantes de l’importance du relâchement de la peau.

Sinon l’excès de peau peut être très important ce qui entraine des cicatrices longues qui vont de l’aisselle au coude. Quant à l’aspect de ces cicatrices, il dépend de chaque patient. Par contre si le lifting des bras est effectué pour des raisons uniquement esthétiques à cause par exemple d’une perte de tonicité des bras avec l’âge la cicatrice est généralement courte et se situe dans l’aisselle. En cas d’excès de graisse sans excès de peau, il n’y a pas lieu de retirer de la peau et une liposuccion est suffisante. Les cicatrices seront très discrètes.

LIRE  fil resorbable c'est quoi et comment s'en occuper ?

Quand peut-on apprécier es résultats d’un lifting des bras ?

L’œdème va persister pendant 6 semaines après l’intervention et il faudrait donc porter le manchon de contention. L’œdème se résorbera de manière progressive et le résultat sera visible après 3 mois. Vous constaterez une amélioration spectaculaire avec une réduction du diamètre du bras, une peau tendue qui ne tombe plus. En tous les cas la cicatrice sera définitive au bout d’une année.

Avec une prise de poids ou le vieillissement, l’excès de peau au niveau des bras sera gênant et nécessitera une deuxième intervention qui reprendra les mêmes cicatrices.

Quelles sont les complications d’un lifting des bras ?

Pour minimiser le risque de complications post-opératoires, 2 éléments sont essentiels : il est important d’arrêter de fumer avant l’opération car le tabac augmente les risques de cicatrice défectueuse, d’infection, d’hématome et d’avoir un poids proche de la normale, l’excès de poids augmente les risques d’infection, d’hématome et de cicatrice inesthétique.

Les principales complications d’un lifting des bras sont rares et correspondent à :

Un œdème prolongé qui peut descendre jusqu’à la main, et se résorber toujours spontanément.
Des infections localisées favorisées par le surpoids et le tabagisme, dont l’évolution sera favorable sous traitement

  • Un hématome nécessitant parfois une nouvelle intervention
  • Un épanchement lymphatique (sérome)
  • Des troubles prolongés de la sensibilité,
  • Une nécrose cutanée
  • Une asymétrie demandant une petite retouche
  • Une cicatrice hypertrophique, ou même chéloïde.