Promotion chauffage aux pellets

Promotion chauffage aux pellets

Rate this post

Financement et subventions pour les systèmes de chauffage aux pellets (à partir de 2023)

Les systèmes de chauffage aux granulés appartiennent au groupe des systèmes de chauffage à la biomasse et bénéficient de leur respect de l’environnement. Pour cette raison, des subventions seront également accordées pour les systèmes de chauffage aux granulés en 2023.

Des subventions et des programmes d’incitation pour les systèmes de chauffage aux pellets sont disponibles, ce qui peut apporter un soulagement financier aux constructeurs. Cependant, les nombreux changements, parfois pas entièrement transparents, dans le paysage du financement ne permettent pas de filtrer facilement comment et dans quelles circonstances le chauffage aux granulés est financé et, surtout, par qui.

Utiliser le financement © DOC RABE MEDIA, stock.adobe.com
Utiliser le financement © DOC RABE MEDIA, stock.adobe.com
Astuce pour économiser : votre propre installation solaire: Configurez votre système solaire et recevez des offres sans engagement de divers fournisseurs solaires !
Les chauffages au bois sont subventionnés par l'état
Les chauffages au bois sont subventionnés par l’état

Financement de l’État pour les systèmes de chauffage aux granulés

Financement BAFALes différents programmes d’incitation et options de financement ont été combinés par le gouvernement fédéral dans le programme BEG (Financement fédéral pour des bâtiments efficaces). Le BEG est divisé en trois domaines des bâtiments résidentiels (BEG WG), des bâtiments non résidentiels (BEG NWG) et des mesures individuelles (BEG EM). Les financements pouvant être sollicités dans le cadre du BEG WG et du BEG NWG passent par le BAFA.

LIRE  Pompe à chaleur Air Eau

Donc, si vous souhaitez investir dans un système de chauffage à granulés, le programme BEG WG est fait pour vous, dans lequel les fonds sont liés à certaines exigences sans lesquelles le financement n’est pas possible. En particulier, les valeurs maximales spécifiées pour les émissions de poussière et de monoxyde de carbone ne doivent pas être dépassées. De plus, les systèmes de chauffage à granulés doivent être combinés soit avec des systèmes solaires thermiques, soit avec des pompes à chaleur, qui sont utilisées soit pour la préparation d’eau chaude, soit pour l’appoint de chauffage.

Outre une efficacité saisonnière du chauffage des locaux (ETA) d’au moins 81 % et des valeurs d’émission maximales pour la poussière de 2,5 mg/m³, d’autres exigences de financement sont

Si les exigences sont remplies, alors à partir de janvier 2023 pour les systèmes de chauffage à la biomasse (qui incluent les systèmes de chauffage aux granulés), le BAFA accordera des subventions s’élevant à 10 % des coûts. Si un vieil appareil de chauffage au mazout, au gaz, au charbon ou à accumulation de nuit est remplacé, il y a une prime de remplacement supplémentaire de 10 %.

Conseil: Toute personne accompagnée d’un expert en efficacité énergétique lors de la planification et de la demande (ce qui est nécessaire pour recevoir les fonds) recevra un financement s’élevant à 50 % des coûts.

Le nouveau système de chauffage aux granulés est subventionné à hauteur de 6 000 euros maximum par logement (10 % d’un maximum de 60 000 euros par logement et année civile ou 600 000 euros par immeuble).

LIRE  Combinaison gagnante: Avis d'experts sur les dernières avancées en technologie
Il existe des subventions pour les systèmes de chauffage économiques
Il existe des subventions pour les systèmes de chauffage économiques
Conseil: Vous pouvez trouver un aperçu complet du financement BAFA actuellement applicable sur le site Web du BAFA.
Chauffage aux granulés : utilisez certainement le bon financement
Chauffage aux granulés : utilisez certainement le bon financement
Conseil: Trouvez des experts en chauffage dans votre région grâce à notre recherche d’entreprises spécialisées. Demandez des offres gratuites et sans engagement à des entreprises spécialisées.

Autres possibilités de financement pour les systèmes de chauffage aux granulés

Le groupe bancaire KfW promeut également l’installation de chaudières à granulés. Voici la question :

  • Énergie renouvelable – Norme (Programme 270)

    Le programme promeut également « la construction, l’extension et l’acquisition d’installations exclusivement destinées à la production de chaleur à partir d’énergies renouvelables ».

    Cependant, la condition préalable pour recevoir les subventions est qu’une partie de la chaleur produite soit injectée dans le réseau ou vendue. Par conséquent, ce programme de soutien n’est guère hors de propos pour la plupart des particuliers.

Une bonne alternative : le bonus fiscal

Alternativement, les frais de transformation ou d’installation d’un nouveau système de chauffage aux granulés peuvent être déduits de la taxe sur trois ans et jusqu’à un maximum de 40 000 euros. Sept pour cent peuvent être réclamés l’année de la mesure et l’année suivante, mais pas plus de 14 000 euros. La troisième année, c’est encore six pour cent ou 12 000 euros. Les cotisations sont déduites de l’impôt à payer. Si le montant déductible est supérieur à l’impôt à payer, les montants restants sont perdus. Pour que l’administration fiscale reconnaisse les frais, la maison doit avoir au moins dix ans et le propriétaire doit l’habiter lui-même.

LIRE  GPL : avantages et inconvénients

Le bonus fiscal peut être particulièrement intéressant car le chauffage au bois n’a pas à être combiné avec un solaire thermique ou une pompe à chaleur dans ce cas.

Une combinaison avec d’autres subventions n’est pas possible.

Lors de l'installation d'un nouvel appareil de chauffage, les avantages fiscaux peuvent être une bonne option
Lors de l’installation d’un nouvel appareil de chauffage, les avantages fiscaux peuvent être une bonne option

Quel financement me convient le mieux ?

La réponse courte : Cela dépend. Le plus long : vous devez calculer votre projet (ou le faire calculer) en utilisant les chiffres pertinents individuellement. Le moment du financement est important : bien que les subventions et les prêts puissent être utilisés pendant le projet, le bonus fiscal n’est payant qu’avec les déclarations de revenus suivantes. Si vous voulez éviter la demande compliquée au BAFA, vous pouvez utiliser le bonus fiscal.

Un exemple montre clairement que les moyens ne diffèrent pas beaucoup :

Remplacement d’un ancien système de chauffage au mazout par un nouveau système de chauffage à granulés
Coûts pris en charge : 25 000 euros

  • Option 1:
    Bourse BAFA: 5 000 euros (taux de subvention de 20 % au lieu de 10 % car le chauffage au mazout est remplacé)
    coûts restants: 20 000 euros.
  • Option 2:
    prime d’impôt: 5 000 euros (correspond à 7 %, soit 1 750 euros les deux premières années et 6 %, soit 1 500 euros la troisième année)
    coûts restants: 20 000 euros
Subventions ou bonus fiscal : la meilleure solution peut être calculée
Subventions ou bonus fiscal : la meilleure solution peut être calculée
Coûts et prix des pellets © ZIHE, stock.adobe.com
Économie de chauffage aux granulés

Coûts et rentabilité d’un système de chauffage à granulés A première vue, les coûts d’un système de chauffage à granulés sont plus élevés que ceux des systèmes de chauffage conventionnels, par exemple… continuer la lecture