Os du bras et de l’avant bras, tout savoir

Os du bras et de l’avant bras, tout savoir

L’anatomie humaine est d’une telle complexité que certaines notions aussi simples qu’elles soient peuvent parfois prêter à confusion. C’est le cas par exemple de la partie des membres supérieurs qui est communément appelée bras. Ils regroupent en réalité le bras lui-même, l’avant-bras et la main qui ont tous les trois différents composants et des modes de fonctionnement divers. Il convient donc de s’intéresser à cette partie de votre anatomie et si vous voulez tout savoir, voici les éléments de réponse.

Os du bras : l’humérus

Pour mieux cerner cette partie du corps, il serait idéal de commencer par aborder la notion de bras ainsi que celle de l’os du bras. Il faut préciser que le bras n’est qu’un élément du membre supérieur humain qui se situe entre l’épaule et le coude. Ensuite, vous devez savoir qu’il ne contient qu’un seul os. Il s’agit de l’humérus qui est bilatéral et assez long.

Présentation de l’humérus

L’humérus se présente sous une forme triangulaire possédant trois faces (antéro-médiale, antéro-latérale, postérieure) et trois bords (antérieur, latéral et médial). L’os du bras est rattaché aux tendons et aux muscles tels que le biceps et le triceps qui facilitent les mouvements du bras. L’humérus se situe entre l’omoplate (au niveau de l’épaule) et le radius et l’ulna (au niveau du coude).

Pathologies de l’humérus

Aussi long et solide que puisse être l’os du bras, il n’est pas épargné de certaines pathologies en cas de traumatisme. L’humérus peut donc être immobilisé, ce qui empêche les mouvements des membres supérieurs. L’os du bras peut subir des fractures qui sont le plus souvent observées au niveau de la partie centrale. Elles peuvent également survenir à l’extrémité supérieure (épaule) ou l’extrémité inférieure (coude) et si c’est au niveau de l’épaule, elles sont accompagnées d’une luxation. L’os du bras peut aussi être sujet aux maladies osseuses comme le cancer des os, l’ostéoporose ou encore la dystrophie osseuse.

LIRE  Comment prendre rendez-vous avec un médecin en ligne ?

Traitement de l’humérus

Les traitements médicamenteux sont efficaces contre les pathologies ou fractures de l’os du bras, mais cela dépend de la maladie. Les prescriptions médicales peuvent servir soit à diminuer les douleurs et les inflammations, soit à renforcer le tissu osseux. L’os du bras peut également subir un traitement chirurgical nécessitant une opération qui varie en fonction du type de fracture. Les thérapies physiques comme la physiothérapie ou la kinésithérapie peuvent aussi être recommandées pour traiter l’humérus. Par ailleurs, en cas de cancer, l’os du bras peut subir un traitement hormonal comme la chimiothérapie ou la radiothérapie.

Os du bras : le radius et l’ulna

Le radius et l’ulna sont les os de l’avant-bras, partie qui commence au niveau du coude et qui va jusqu’au poignet (la main).

Présentation

Ces deux organes sont articulés entre eux via une membrane interosseuse et sont reliés avec l’os du bras (l’humérus). Ainsi, c’est grâce au radius que vous pouvez orienter votre main en positionnant la paume soit vers l’avant, soit vers l’arrière. Quand l’orientation est effectuée dans le premier sens, l’ulna intervient de par la partie proximale du radius qui passe sous l’os du bras. Il est important de préciser que l’avant-bras comporte vingt muscles classés dans trois loges :

  • la loge latérale (quatre muscles),
  • la loge antérieure (huit muscles),
  • la loge postérieure (huit muscles).

Par ailleurs, sachez que le biceps est lié au radius et à l’ulna et ce rattachement est l’élément moteur de la flexion du coude.

LIRE  Avis Bahana, la gourde Isothmerme tendance

Pathologies des os de l’avant-bras

À l’instar de l’os du bras, ceux de l’avant-bras sont aussi exposés aux traumatismes, aux fractures surtout en cas de chute. Ces dernières sont observées quand l’ulna et le radius sont cassés et dans ce cas, la partie des membres supérieurs est déformée et les douleurs intenses se font ressentir. Comme l’os du bras, les deux organes peuvent être sujets à l’inflammation, principalement celle des tendons.

Traitements des os de l’avant-bras

Le traitement de l’os du bras de même que celui des os de l’avant-bras doit intervenir après un diagnostic posé par un spécialiste. Quand il y a fracture déplacée, alors les deux organes sont remplacés sous anesthésie générale et la partie est stabilisée grâce à un plâtre. Cependant, contrairement à l’os du bras, ceux-ci peuvent subir une ostéosynthèse, une chirurgie qui permet de consolider les broches. En outre, les prescriptions médicales peuvent aussi consister en un traitement à base de corticoïdes et d’anti-inflammatoires.

La suite de la prise en charge va également dépendre des résultats de la radio et du degré de douleur que ressent le patient. Par ailleurs, la kinésithérapie, traitement de l’os du bras peut aussi être utilisée pour le radius et l’ulna.