Les erreurs courantes à éviter lors de la fabrication de votre bière

Les erreurs courantes à éviter lors de la fabrication de votre bière

Rate this post

La bière est l’une des boissons les plus consommées dans le monde. Si elle est généralement produite par les brasseries, il est également possible d’en fabriquer à petite échelle. Quelles erreurs devez-vous absolument éviter quand vous fabriquez de la bière ? Découvrez-en quelques-unes dans la suite de cet article.

Un environnement insalubre

C’est la première chose à absolument éviter. La bière est une boisson délicieuse, mais il est indispensable qu’elle soit fabriquée dans les meilleures conditions possibles. En effet, étant assez sensible aux bactéries, une bière produite dans de mauvaises conditions peut vite avoir de grandes répercussions sur le goût et la santé du consommateur.

C’est pourquoi, du début à la fin du processus de fabrication, le cadre et le matériel doivent rester aussi propres que possible. Pour ce faire, on recommande généralement d’éviter les désinfectants en poudre. L’idéal serait d’opter pour du vinaigre, du bicarbonate ou du citron pour désinfecter naturellement le matériel.

Négliger les indications du kit

Préparer de la bière soi-même n’est pas bien compliqué. Cependant, cela n’est pas possible si vous négligez les instructions données sur le kit. Préparer de la bière, c’est préparer une solution chimique. Chaque ingrédient doit être ajouté au bon moment et de la bonne manière. C’est pourquoi vous devez nécessairement prendre en considération toutes les informations fournies par le kit. Vous pouvez acheter mon kit de bière à cette adresse, pour une préparation réussie.

LIRE  Sotomayor Sotol Artesanal et le Chihuahua à l'ancienne

Le goût de savon ou d’huile

Si dans la préparation vous attendez trop longtemps, il se pourrait que la bière développe un goût d’huile ou de savon. En fabriquant votre bière maison, évitez au maximum de la laisser fermenter trop longtemps dans un récipient primaire. La décomposition des acides gras pourrait faire naître un goût de savon dans la bière.

Le meilleur moyen d’éviter que cela se produise est de transférer votre bière du fermenteur vers un second récipient au bon moment. Aussi, après avoir bu dans un verre, nettoyez-le et rincez-le bien avant de l’utiliser de nouveau, cela évitera que le goût du savon reste dessus.

Faire une bière sans bulles

Il n’y a pas pire comme erreur ! C’est un véritable fiasco quand votre bière ne fait pas de bulles. Quand on brasse de la bière à la maison, cela nécessite de consacrer des semaines voire des mois pour finaliser le produit. Ne pas obtenir de bulles à la fin revient presque à annuler tous les efforts que l’on a faits jusque-là.

C’est pourquoi vous devez absolument suivre avec minutie, chaque étape du processus. Ne soyez pas trop pressé dans le processus de fabrication, ne perdez pas non plus trop de temps dans cette procédure.

Quelques fois, le processus ne se déroule pas exactement tel que vous l’avez prévu ce qui peut empêcher la formation des bulles. Dans ce cas de figure, il est possible de rajouter un peu de sucre avant d’embouteiller la solution finale.

Ne pas contrôler les températures

Vérifier la température de votre bière est essentiel pour la réussite de votre préparation. Beaucoup d’amateurs négligent cette étape qui est pourtant décisive dans le processus. Durant la fabrication, vous devez absolument contrôler la température du moût. S’il est beaucoup trop cuit, cela pourrait avoir un impact considérable sur le rendu final.

LIRE  Conseils sur l'utilisation des bonus casinos en ligne

La fermentation elle-même fait naturellement monter la température du mélange. Il faut donc tenir compte de ce paramètre aussi. Outre cela, il faut également prendre en considération la température de la pièce. Si elle n’est pas suffisamment réglée, elle peut être à l’origine de la montée ou de la chute de la température du mélange. C’est pourquoi vous devez absolument vous doter d’un thermomètre alcool.