Découvrez le marché de la vape

Découvrez le marché de la vape

4.8/5 - (177 votes)

La France, un Pays de vapoteurs

La France, d’après les calculs de Xerfi, regroupe plus de 3 millions de vapoteurs ! Les chiffres sont les mêmes que ceux repris par Santé publique France. C’est assez dingue, non ? En terme de nombre de vapoteurs, la France est la championne européenne et la troisième au niveau mondial, juste derrière les États-Unis et Le Royaume-Uni.

Le baromètre de Santé publique France pour 2017 nous donne plus de détails sur le portrait des vapoteurs français :

  • 50% des vapoteurs sont aussi fumeurs – les fameux vapo-fumeurs
  • 50% sont uniquement vapoteurs
  • L’âge moyen du vapoteur français est de 41,9 ans

Nos jeunes de 18 à 24 ans représentent tout de même 10,3% des vapoteurs, tandis que 17,3% en ont 55 ans ou plus. La majorité des vapoteurs français ont entre 25 et 54 ans : 20,4% entre 25 et 34 ans, 27,2% entre 35 et 44 ans et 24,7% entre 45 et 54 ans. C’est un sacré mélange!

Information générales sur l’évolution de la cigarette électronique

Depuis 2012, les e-cigarettes ont fait leur apparition. Depuis, le nombre de magasins spécialisés et de sites Web a considérablement augmenté. Il n’est pas difficile de constater l’engouement des entrepreneurs pour l’industrie de la cigarette électronique. En seulement quatre ans, le nombre de magasins a augmenté de plus de 200, un phénomène jamais vu en France depuis l’avènement du téléphone mobile. Parmi les boutiques de vape en ligne, le site e-commerce Vapoter.fr nous semble faire preuve d’une grande autorité. Les équipes de Vapoter conseillent les neo vapoteurs dans leur premier choix, apportent des solutions et des astuces pour les vapoteurs soucieux de se sevrer du tabac et ils ont créer des pages d’informations pour vulgariser le fonctionnement, les études scintifiques, les modes de vape, bref, tout l’univers de la cigarette électronique.

LIRE  Rupture amoureuse et santé mentale, comment gérer ?

Le nombre de fumeurs en France restant élevé, l’industrie est considérée comme prometteuse. Malgré les initiatives gouvernementales, l’objectif est loin d’être atteint : près de 200 personnes meurent encore prématurément chaque jour. En 2013, le développement fulgurant des e-cigarettes a encore fait baisser la consommation de tabac de plus de 8 %. La tendance n’est certainement pas entièrement attribuable à l’avènement du nouveau dispositif de sevrage tabagique, mais les experts en tabac estiment que les cigarettes électroniques sont responsables de la plupart des arrêts cette année-là.

Focus sur les données du marché du vapotage : la distribution

Selon une, les ventes d’e-liquides sont réparties comme suit :

  • 55 à 60 % dans les boutiques spécialisées, soit près de 3 000 points de vente en 2018
  • 30 % dans les boutiques en ligne, réalisées principalement par une dizaine de sites internet
  • 20 à 25 % dans les 24 000 buralistes

Un marché pleinement développé depuis une dizaine d’années

En 2007, un nouvel appareil pour fumer est apparu : la cigarette électronique. Il a fait son entrée sur le marché français en 2010 et a rapidement gagné en popularité auprès des fumeurs à la recherche d’un moyen de rompre avec leur habitude. L’appareil offrait une alternative au fumage traditionnel. Une décennie après sa création, le vaporisateur personnel a gagné la faveur d’un nombre important d’utilisateurs, avec environ 1,6 million de fumeurs qui ont réussi à arrêter leur habitude grâce à l’utilisation de cigarettes électroniques. De plus, 1,3 million de personnes auraient diminué leur consommation de tabac grâce à cette technologie. Dans son ensemble, la France compte une population considérable de près de 3 millions de vapoteurs.

LIRE  Les multiples bienfaits du ChromaYoga

Le marché des produits de vapotage a connu une forte augmentation depuis 2017, les ventes ayant augmenté d’environ 15 % cette année-là et de 21 % en 2018. Pendant cette période, le nombre de magasins et d’entrepreneurs de l’industrie a connu une croissance rapide, suivie d’une diminution. entre 2015 et 2017, conduisant à un « nettoyage » du marché. Parallèlement, le syndicat professionnel AIDUCE a été créé pour défendre le secteur.

En 2019, l’institut PGVG Marketing, spécialisé dans ce domaine, estime qu’il existe environ 3 000 magasins physiques dédiés à la vente de cigarettes électroniques en France. Cela équivaut à une moyenne d’un magasin pour 16 000 personnes.

Zoom sur le marché du vapotage en France

Selon les estimations du fameux institut Xerfi en 2020, le marché du vapotage français a généré un chiffre d’affaires plutôt impressionnant de plus de 520 millions d’euros en 2019. Les perspectives de croissance frôlent les 17% par an jusqu’en 2025, ce qui a été généralement constaté depuis 2017.
Par contre, avec les incidents liés à l’acétate de vitamine E aux États-Unis et la pandémie du Covid-19, les perspectives d’évolution ont été revues à la baisse, passant d’un chiffre d’affaires estimé initialement à plus d’un milliard d’euros en 2021 à un chiffre d’affaires de près de 700 millions d’euros.

Côté dépenses, on n’a pas vraiment de données sur le panier moyen du vapoteur en France. Mais, si on se base sur une étude réalisée par le New England Journal of Medecine en janvier 2019 en Grande-Bretagne (qui est un marché similaire au nôtre), un vapoteur sur deux y dépense moins de 50 € par mois, le panier global moyen se situant entre 35 et 55 €.
À noter qu’un utilisateur sur huit consomme plus de 100 € par mois et que la consommation moyenne hebdomadaire d’e-liquide est de 21 ml !

LIRE  végétarien poisson, est-ce compatible ?

Concernant l’offre, la structure du marché est largement représentée par les start-up, TPE, PME et PMI. On note peu de grands groupes présents sur le marché, à l’exception des grands cigarettiers qui sont distribués en grande partie par les buralistes.

Zoom sur le marché des e-liquides

Avec plus de 400 millions d’euros, les ventes de e-liquides constituent 77 % du chiffre d’affaires généré par le marché français de la vape. Une belle part du gâteau ! Et saviez-vous que 10 à 15 % des e-liquides fabriqués en France sont vendus à l’étranger ?

L’Anses recense pas moins de 700 marques d’e-liquide sur le marché français (dont 40% sont françaises). Selon le rapport de Xerfi, il y aurait 50 laboratoires établis sur le sol français produisant des e-liquides. Depuis 2016, l’Anses a analysé 33 813 e-liquides. Toujours selon cette étude, 70 % des e-liquides consommés par les vapoteurs français sont made in France.

Zoom sur le marché du matériel de vape

En ce qui concerne le matériel de vapotage, la plupart des dispositifs sont d’origine chinoise. En France, peu de dispositifs sont produits et ceux qui le sont ne représentent qu’une part très faible du marché, principalement positionnée sur le créneau des produits haut de gamme.