Comment les bookmakers calculent-ils les bonus de bienvenue : un guide pratique

Comment les bookmakers calculent-ils les bonus de bienvenue : un guide pratique

4.5/5 - (175 votes)

Si vous êtes un parieur novice, vous savez certainement que la quête des gains peut représenter une aventure parsemée d’embûches. Toutefois, en vous appuyant sur les bonus de bienvenue offerts par les bookmakers, vous pouvez rapidement dénicher des opportunités passionnantes et améliorer votre capital de mise. Dans cet article, nous vous faisons découvrir l’univers des bonus de bienvenue dont se sert la quasi-totalité des bookmakers pour attirer de nouveaux joueurs.

Qu’est-ce qu’un bonus de bienvenue et pourquoi est-il important pour les bookmakers et les parieurs ?

Pour faire court, les bonus de bienvenue obéissent à une stratégie commerciale qui vise à inciter les joueurs à parier. Ce partenariat, qui s’avère cependant gagnant-gagnant, s’adresse aux joueurs qui désirent s’offrir une première expérience de jeu ou aux parieurs aguerris qui viennent de changer de plateforme en ligne.

Du côté des parieurs comme des bookmakers, les avantages sont ainsi nombreux. En effet, pour les sites de jeu d’argent en ligne, un bonus

 

proposé par le site Sportytrader représente un puissant outil marketing qui permet de stimuler le volume des paris. Aussi, celui-ci sert à renforcer la notoriété du bookmaker auprès d’un public de plus en plus intéressé.

Du côté des parieurs, ces bonus alléchants constituent une belle façon d’augmenter leur capital de jeu sans courir aucun risque de perte. En effet, dès l’inscription, et selon un montant minimal fixé par le bookmaker, le joueur peut recevoir des paris gratuits, des freebets ou des bonus de dépôt. Il peut ainsi s’en servir pour miser sur ces premiers événements sportifs et espérer réaliser des gains.

Comment les bookmakers déterminent-ils le montant des bonus ?

billets 100€ emballés noeud rouge

Les bookmakers déterminent généralement le montant du bonus en fonction du premier dépôt du parieur. En effet, comme expliqué sur https://www.cote-football.com/, le montant dudit bonus est habituellement exprimé en pourcentage du premier dépôt à effectuer par le nouveau joueur. Ainsi, tout dépend du bookmaker auprès de qui vous vous apprêtez à ouvrir un compte de jeu.

Par exemple, un bookmaker A, pour faire bénéficier de son bonus, peut exiger un dépôt minimal de 100 euros. Ensuite, si le bonus de bienvenue est de 100 %, le premier dépôt est doubler et passe alors à 200 euros. Cependant, il est toujours recommandé de vérifier s’il s’agit d’un bonus sous la forme de paris gratuits ou d’un dépôt cash sur votre compte de jeu.

Quelles sont les restrictions et les conditions générales à connaître ?

Bien que les bonus de bienvenue séduisent, retenez qu’ils sont fréquemment sujets à des restrictions. De façon générale, le site Footballistique en dénombre trois, à savoir les exigences de mise, les délais d’utilisation et les types de paris autorisés.

Les exigences de mise

Pour vous faire profiter d’un bonus de bienvenue, les bookmakers peuvent imposer une mise définie. Celle-ci peut être de 50 ou de 100 euros. Si votre première mise se solde par un bon pronostic, vous remporterez la mise selon la cote de l’événement. Si par contre le pari s’avère perdant, vous conserverez votre premier dépôt et bénéficierez de paris gratuits d’un montant fixe afin de retenter votre chance.

Les délais d’utilisation

Généralement, les bonus de bienvenue expirent après un certain délai. Cela dit, vous devez donc vous en servir dans la période fixée par le bookmaker. Par exemple, un bonus de bienvenue peut courir un délai d’une ou de deux semaines. Assurez-vous de bien lire les conditions générales d’utilisation de la plateforme de jeu, afin d’éviter les mauvaises surprises.

Les types de paris autorisés pour l’utilisation du bonus

Certains bookmakers imposent aux joueurs des types de paris pour l’utilisation des bonus. Par exemple, vous pouvez être amené à parier sur un événement de type 1N2. Cela signifie que vous devez miser soit sur la victoire d’une des deux équipes ou sur un match nul à l’issue de la rencontre. À cela peut parfois s’ajouter une cote minimale à respecter, par exemple 1,80 en mise simple.

LIRE  Envie de grimper à Annecy ? Découvrez le Club Escalade Annecy !